Le concept de résilience - Sophrologue Rueil Malmaison
15963
post-template-default,single,single-post,postid-15963,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid

Le concept de résilience

A l’origine, la résilience est une notion physique : « la réaction d’un matériau à un choc», sur le plan psychologique : « c’est quelqu’un qui ne se laisse pas abattre ».

Voici la définition proposée par Boris Cyrulnik : 

« La résilience est la capacité d’une personne ou d’un groupe à se développer bien, à continuer à se projeter dans l’avenir, en présence d’événements déstabilisants, de conditions de vie difficiles, de traumatismes parfois sévères ».

Après un traumatisme ou un choc émotionnel, comme une rupture amoureuse, une maladie, le décès d’un proche, la perte d’un emploi : chacun réagit différemment.

Certaines personnes vont se laisser aller, vont déprimer, être dans la honte et l’isolement alors que d’autres vont se libérer des chaînes, vont se relever rapidement, et apprendre de ce qui s’est passé. 

Pourquoi cette résilience est différente d’un individu à un autre ?

Certains diront que cela vient de la génétique, de notre enfance.

C’est quelque chose que nous avons en nous mais que nous allons exprimer différemment. 

Voici les éléments à cultiver pour développer sa résilience :

  • développer son interaction sociale
  • augmenter la confiance en soi
  • pratiquer la gratitude et l’amour de la vie
  • être dans l’instant présent
  • se projeter dans des objectifs réalistes
  • apprendre de ses erreurs
  • cultiver la pensée positive
  • savoir reconnaître ses émotions